L’histoire de mon projet

Tout a commencé il y a quelques mois de ça, au fond de ma salle de cours. Depuis toujours j’ai été une jeune fille hyper active, qui n’a jamais su construire sa vie autour du repos – quelle idée !!!!!!!! – j’ai toujours voulu tout toucher, tout découvrir et tenter pleins de choses. 

Prof de gymnastique, vdi sur les réseaux, … j’ai monté ma première mini entreprise il y a 2 ans en tant que prothésiste ongulaire à domicile. Un projet de dingue, enrichissant et devenu vraiment passionnant ! Mais ça ne me suffit jamais – EVIDEMMENT, on en veut toujours plus ! –  Alors j’ai réfléchi. Beaucoup réfléchi. Parce que oui, monter quelque chose de banal peut sembler très simple et rapide. Et pourtant… Après des mois de réflexion, de questionnement sur le sujet : Comment je vais faire? Est-ce que j’aurais le temps? Vais-je réussir à tenir le coup même si ça ne marche pas tout de suite? La question se pose encore aujourd’hui mais mes épaules sont maintenant solides pour affronter cela. 

Alors je me suis tournée vers mes proches. J’avais besoin de leurs avis, leur motivation. Leur réponse ? Fonce ! Tu n’as rien a perdre, prend le temps de tout construire comme il faut, et lance toi. Un échec mène à une réussite alors ne baisse pas les bras, surtout crois en toi. 

Je sais pas si vous vous rendez compte à quel point l’avis extérieur est important ! Sans ça, je pense que je ne me serai pas lancée, ou alors pas comme ça. Mon père a été hyper fier, ma mère j’en parle même pas, et ma soeur un pilier dans la fondation de tout ça ! 

J’avais un tout autre projet au départ. Mon cahier des charges était rédigé, mon business plan également, mais ce n’était pas ça. Ce n’était pas l’idée du moment, les choses à mettre en place étaient trop nombreuses et compliquées, un travail de recherche de dingue et j’ai eu peur. J’en ai parlé à mes proches qui, au départ, trouvaient l’idée bonne. Mais après réflexion : Comment sortir son application sans avoir de communauté? IMPOSSIBLE ! Ou presque… – tout dépend de la personne que vous êtes, mais moi, je ne pense pas que j’aurais été très loin – 

C’est par cela, que l’idée du blog est apparue. Un blog c’est géniaaaaal – je détestais ça avant, sans mentir, je trouvais ça nul, je trouvais que ça servait à rien. Mais en vérité, on va tous sur des blogs pour avoir des idées, des astuces etc. sans forcément s’en rendre compte, et moi la première. Donc pas si nul que ça au final – 

L’idée du blog ainsi fondée, il m’a fallu réfléchir à comment dynamiser tout ça, de quoi je vais bien pouvoir parler? Ma vie n’est pas non plus e-x-t-r-a-o-r-d-i-n-a-i-r-e ! Et pourtant, pleins de sujet ont commencé à fuser dans ma tête. Quand on regarde autour de soi, il y a pleins de choses qu’on ignore, on est les seuls à connaître alors pourquoi ne pas partager cela avec une communauté d’internautes ayant la même vision – ou non – sur un sujet ! 

Cette idée de partager est devenu ma raison d’avancer dans ce sens. Hop en quelques minutes mes recherches ont été faites, mon site a été ouvert, et j’ai commencer à prendre ça en main. Quelle couleur ? Quelle nom de blog? – le truc le plus duuuuur du monde, j’ai fait une liste d’une centaine de noms différents avant de sélectionner LE FAMEUX – une vrai prise de tête franchement – 

Le compte Instagram a ensuite fait son apparition. Je l’avoue concrètement, c’était un de mes ancien compte distributeur pour les produits que je vendais, mais j’ai décidé de tout stopper. – Ca ne m’intéressai plus du tout, je perdais plus de temps qu’autres choses ! Mais j’aurais essayé. – Bon maintenant que mon Instagram est fait, je fais quoi? Je leur dit quoi à ces personnes derrière leur écran? Bah j’interagie. Je veux connaître vos envies, vos passions, ce que vous aimez. Et comment? Les storyyy bien sûre, quelle belle invention. Les sondages, les questions/réponses, vraiment un outil génial. J’avais déjà procédé comme ça pour mon activité ongulaire et sa a été vraiment concluant. Ceux pourquoi, j’ai décidé de développer mon réseau par Instagram. 

Mon plus grand plaisir est qu’on me lise en se reflétant dans mes mots, en donnant envie à des personnes hésitantes. Un seul mot FONCEEEEEZZZZZZZZ ! Si vous n’essayez pas, vous ne saurez JAMAIS de quoi vous êtes capable. Et je le répète, un échec mène toujours à une réussite, il ne faut pas baisser les bras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *